17:35 

mon petit LeFou
"Смерть от удушья пиджаком – нелепая смерть"
Купил билингва-сборник стихотворений Кокто.

Ожидания:
Буду учить стихотворения Кокто на французском! Весь такой богемный, тонкий, интеллектуальный!

Реальность:
• выучил Le bien qui fait mal из Mozart, l'opéra rock (случайно);
• выучил Au Palais royal из 1789 : Les Amants de la Bastille (пока готовился к экзамену по информационной работе в коммерческих и государственных структурах, потому что что угодно идет в голову лучше, чем билеты по информационной работе в коммерческих и государственных структурах);
• выучил J’ai cru entendre из Les Chansons d'amour (потому что все равно вертелось в голове).



Бэв, недавно залез на французскую Вики почитать про Les Chansons d'amour, а там вон что.

Les livres sont très présents dans le film avec de nombreux plans sur des couvertures de romans et d’abondantes références à la littérature :
• Alison Louise Kennedy (Volupté singulière), James Salter (Un bonheur parfait) et Adam Thirlwell (Politique). Ce sont les trois livres que lisent Ismaël, Julie et Alice quand ils sont tous les trois dans leur lit.
• Euripide (Tragédies complètes II). C’est le père qui lit ce livre, il prépare une licence. À un moment Julie ou sa mère, dit à Jasmine « Tu sais très bien qu’il la passera jamais » et Jasmine lui répond « Rien que pour me faire chier il la passera ».
• Samuel Beckett (Proust). C’est Jasmine qui dans son lit, alors que sa mère chante À la Bastille, lit ce livre dont elle lui montre la couverture.
• Henri Michaux (La nuit remue). C’est Jasmine qui lit ce livre au cimetière. Un extrait du poème La Paresse apparaît en insert.
• Hervé Guibert (Fou de Vincent), Edmund White (La Tendresse sur la peau), Dennis Cooper (Closer) : ce sont trois des livres qu’Ismaël découvre dans la bibliothèque d’Erwan, tout comme J. D. Salinger (Franny and Zooey).
• Dans la rue, le meilleur ami d’Erwan récite Le Cri du butor de Louis Aragon.

@темы: I'll find her if I have to burn down all of Paris

URL
   

Mea culpa

главная